Les Balades parisiennes de Mireille

Guide-conférencière - Carte GC n°1394050P – Préfecture du Val-de-Marne / SIRET: 804 376 416 00017

Mireille GARDON - Tél : 07 86 93 42 88/ Email : mgardon@club-internet.fr

 

Etudes d'histoire de l'art, de Lettres modernes, de sciences de l'éducation - Ancien professeur d'italien à l'Education Nationale et de français à l'étranger - Guide-conférencière diplômée du Ministère de la Culture et du Tourisme

Durée moyenne: 2h.Tarif : 12 euros/pers. Tarifs pour les groupes (à partir de 8 personnes) : me consulter.

Parisienne de naissance, jʹ aime Paris, ses quartiers si variés, ses monuments célèbres, mais aussi son histoire, son riche passé, sans oublier le présent que je ne manque pas dʹ évoquer a lʹ occasion.

 

Pour les individuels, consulter la programmation des principales visites que je vous propose sur le site : www.guideapolis.fr

 

Si vous êtes un groupe (minimum 8 personnes), je peux organiser spécialement pour vous une visite de mon programme, aux heures et jours qui vous conviennent, mais aussi d ʹautres visites à la demande à Paris.

 

Touristes, scolaires, associations de retraités, comités dʹentreprise ou simplement groupes dʹ amis, nʹhésitez pas à me contacter par mail ou par téléphone : Tél : 07 86 93 42 88/ Email : mgardon@club-internet.fr

Résultat de recherche d'images pour "photos de paris"

 

A l’orée de Saint-Germain-des-Prés 

Départ place Saint-Sulpice ou trônent les imposantes statues de 4 célèbres orateurs chrétiens, devant l’église du même nom, bel exemple d’architecture classique.

A deux pas de là se trouvaient  3 maisons closes, spécialisées dans la clientèle ecclésiastique.

Nous passerons devant l’hôtel Lutetia, Le Bon Marché, premier grand magasin parisien ouvert Nous traverserons le carrefour de la Croix Rouge, ornée du Centaure de César en hommage à Picasso, puis rue du Bac et sa  boutique cabinet de curiosités unique à Paris.

Nous ferons un détour rue des Saints Pères devant l’hôtel particulier d’un certain Bernard Tapie, avant de terminer notre visite par une église peu connue des Parisiens et des touristes boulevard Saint-Germain.


 

Sur les traces des maisons closes

Le Palais Royal, haut lieu de la prostitution sous l’Ancien Régime et jusqu’aux premières décennies du XIX ème siècle.

 

Sous ses arcades et dans ses galeries, toute une population de femmes de petite vertu exerçaient leur métier, à l’abri de la police car l’accès lui en était interdit.

 

La visite se poursuivra vers les rues Chabanais et des Moulins qui ont abrité de célèbres et luxueuses maisons closes jusqu’à leur fermeture en 1946. La vie de ces établissements d’un genre un peu spécial et de leurs « pensionnaires » vous sera contée, avec leurs hôtes illustres qui comptaient des têtes couronnées mais aussi des têtes républicaines.

 

Un détour par la rue Sainte-Anne, aujourd’hui reconvertie en quartier japonais, sera l’occasion d’aborder une autre forme de prostitution, homosexuelle dans ce cas, avec les célèbres bains Sainte-Anne. Des curiosités vous seront montrées, comme cette boutique spécialisée dans les préservatifs, aujourd’hui reconvertie en restaurant. Quelques grands noms parmi les courtisanes célèbres et les tenancières de maisons seront également évoqués.


 

 

Le Marais : de Philippe-Auguste à DSK

Nous verrons quelques grands classiques du Marais : l'Hôtel Saint-Pol, résidence du roi Charles V, dont il ne reste que quelques traces, la place des Vosges, 1ère place royale créée par Henri IV ;  elle a vu défiler des célébrités d'hier et d'aujourd'hui (Victor Hugo, Jack Lang, DSK...), le plus long vestige de l'enceinte de Philippe-Auguste, l'Hôtel de Sens, résidence des archevêques de Sens qui ont accueilli quelque temps la reine Margot, quelques hôtels particuliers des XVII ème et XVIII ème siècles (Sully, Carnavalet, Beauvais...).

 

Nous visiterons l’église Saint-Paul Saint-Louis, avec notamment ses 2 bénitiers gigantesques, ainsi que le quartier juif autour de la rue des Rosiers.

 

D’autres aspects des lieux seront abordés : un charmant square caché au cœur du quartier, une ancienne usine métamorphosée, une caserne de pompiers dans des murs du XVIIème siècle, une fontaine à l’effigie d’Hugo, un ancien hammam  devenu boutique de vêtements, une petite place de village en plein Paris…


 

Notre-Dame de Paris (extérieur) et alentours

Venez découvrir la cathédrale Notre-Dame (extérieur), son histoire, ses façades, véritable encyclopédie de pierre médiévale et ses alentours. Mais aussi ses portails, ses nombreuses statues et sa restauration par Viollet-le-Duc.

 

Notre-Dame a connu à travers les siècles de nombreux évènements qui vous seront contés.
Sur son parvis figure un tracé qui vous a peut-être intrigués : leur signification vous sera dévoilée.
Vous êtes-vous jamais interrogés sur la présence de l'imposante statue équestre de Charlemagne qui trône à l'emplacement de l'ancien Hôtel-Dieu, aujourd'hui transféré sur le côté nord du parvis, que nous visiterons ? Saviez-vous qu'il existe un cloître tout près de Notre-Dame, aujourd'hui bien transformé, mais qui recèle encore quelques vestiges d'un long passé.
La visite se terminera par la pointe orientale de l'île, d'où l'on peut découvrir une face plus cachée de Notre-Dame ainsi que quelques autres curiosités.

 


 

De l’Opéra Bastille à la Coulée verte  

Une promenade insolite dans ce jardin tout en longueur qui vous permettra de découvrir sur plusieurs kilomètres (3 ou 4 kms) le XIIème arrondissement à hauteur de la cime des arbres.

 

L’Opéra Bastille où se trouvait l’ancienne gare de la Bastille, avec arrêts devant quelques boutiques consacrées aux métiers d’art nichées dans les voûtes de l’aqueduc.

 

Un détour par l’église Saint-Antoine avant d’aborder la Coulée verte, ancienne ligne de chemin de fer aménagée en promenade dans les années 90.

 

Une balade, à la fois architecturale et champêtre, avec les jardins Hector Malot, de Reuilly aménagé sur une ancienne « folie » et celui de la gare de Reuilly où le dépaysement sera assuré…

Nous finirons par la partie tunnel de la coulée verte, domaine de prédilection des pipistrelles.

 


 

De la Vénus noire à la Colombe, balade commentée au cœur de Lutèce

Nous commencerons par un bar atypique, la Vénus noire, fréquenté par Villon et Baudelaire, puis un détour vers le bûcher du dernier des Templiers, avant d'aborder l'histoire de la Samaritaine et de la statue d'Henri IV dont l'intérieur a révélé quelques savoureux secrets récemment.

 

Nous évoquerons les reliques de la Sainte-Chapelle et la fin de vie toute particulière de Saint-Louis, les amours contrariées d'Héloïse et d'Abélard au cloître Notre-Dame, le plus vieux bistrot de Paris qui a vu passer le bandit Cartouche, l'échelle de justice dressée sur le parvis Notre-Dame, sans oublier Saint-Jean le Rond où a été recueilli un célèbre encyclopédiste...


 

 

Saint-Etienne-du-Mont et la Montagne Sainte Geneviève

Devant le Panthéon, vous sera rappelée l’histoire de la Montagne Sainte-Geneviève, point culminant de Paris jusqu’au XIXème. Nous n’évoquerons que l’extérieur du monument et son histoire avec la place, qui n’est pas sans rappeler une célèbre place romaine, et les édifices alentour.

 

Nous visiterons l’église Saint-Etienne-du-Mont, exemple architectural unique à Paris avec son mélange de styles, gothique et Renaissance à la fois, particulièrement lisible sur sa façade. Elle renferme aussi un magnifique jubé, le seul restant à Paris, une chaire baroque soutenue par Samson, la chapelle dédiée à Sainte-Geneviève dont les reliques reposent en ce lieu ainsi que bien d’autres éléments remarquables.

 

La visite se poursuivra par la (re)découverte de 2 curiosités toutes proches que peut-être vous n’aviez jamais remarquées, l’une à l’intérieur d’un célèbre lycée parisien, l’autre en bas de la rue Clovis.

 


 

En passant par le faubourg Montmartre

Quartier animé et de divertissement, avec ses nombreux théâtres, le faubourg Montmartre recèle beaucoup de curiosités et de lieux parfois méconnus.

 

Vous verrez bien sûr les célèbres passages couverts (Panoramas, Jouffroy, Verdeau), l'hôtel des ventes Drouot, le musée Grévin, le bouillon Chartier qui accueille non-stop dans son décor Belle Epoque des touristes du monde entier.

 

Mais vous découvrirez des aspects du quartier moins connus : une merveille d'église néo-gothique, une succulente cantine cachée au fond d'une cour et ouverte à tous, la cité Bergère, le " carrefour des écrasés ", et rue du faubourg Montmartre une boutique de délices qui fera craquer les gourmets, la mythique boite de nuit où officia Régine, la rue de la Grange-Batelière au nom énigmatique, le mystérieux poète Lautréamont mort à 24 ans dans le quartier...


 

Le Xème arrondissement, un quartier méconnu

A la croisée des faubourgs Poissonnière, Saint-Denis, Saint-Martin et du Temple, le Xème est « un quartier de poètes et de locomotives » comme le qualifiait Léon Paul Fargue dans Le piéton de Paris.

 

Certes, de locomotives il ne manque pas avec les imposantes gares du Nord et de l’Est !

 

Nous irons à l’hôpital Saint-Louis, l’un des plus beaux témoignages de l’architecture de l’époque d’Henri IV ; un arrêt aussi devant l’emplacement du gibet de Montfaucon de sinistre mémoire. Sans oublier le canal Saint-Martin et le mythique hôtel du Nord ni les vestiges du couvent des Récollets.

 

Nous poursuivrons par la Java, célèbre dancing ouvert dans les années vingt, par une charmante petite place de village, une rue aux maisons multicolores, des fresques de rue et d’autres curiosités encore : savez-vous que dans ce quartier résida le voleur de la Joconde au début du XXème siècle ? Nous finirons notre balade devant la gare de l’Est.


 

 

Le Quartier latin : du Moyen-âge au XIXème siècle

D’un côté, le XIXème siècle haussmannien avec le pont, la fontaine et le boulevard Saint-Michel bordé de ses immeubles typiques ; cette partie du Quartier Latin que je vous propose de parcourir permet de saisir les bouleversements que les lieux ont connus sous le II Empire : des traces, des indices ici et là en sont les témoins.

 

De l’autre, l’empreinte du Moyen Age encore lisible dans le tracé sinueux de certaines rues, avec les églises Saint-Séverin, qui conserve le dernier charnier de Paris, Saint-Julien-le Pauvre et sa magnifique iconostase où la messe est célébrée en grec et en arabe, l’hôtel de Cluny et son musée consacré à l’époque médiévale.

 

Nous ferons également quelques incursions furtives dans un passé plus lointain, aux premiers siècles de notre ère.

 

Sans oublier enfin quelques curiosités plus anecdotiques dont je vous réserve la surprise…

 


 

Sur les ponts de Paris : Du Pont Marie au Pont-Neuf

Du pont de la Tournelle au Pont-Neuf, cette visite vous permettra de découvrir les principaux ponts du cœur de Paris mais aussi leurs quais et leurs abords.

 

Ponctué par deux restaurants parmi les plus emblématiques de la capitale, la Tour d’Argent et Lapérouse, ce parcours vous invite à découvrir l’histoire des bouquinistes et des bateaux-lavoirs, les péniches amarrées à demeure le long des berges, Sainte-Geneviève qui veille sur la ville, quelques hôtels particuliers le long des quais, la dernière « usine » parisienne, le plus vieil arbre de Paris ainsi que les forteresses du petit et du grand Châtelet aujourd’hui disparues. Sans omettre un petit détour par l’Ile St Louis.

 

Une balade dans le Paris d’hier et d’aujourd’hui.

 


 

Mouzaïa et Buttes Chaumont : un coin de campagne à Paris

 

Nous commencerons par le Parc des Buttes-Chaumont, création haussmannienne qui offre un magnifique point de vue sur Montmartre notamment.

 

Un détour rue de Crimée nous permettra de découvrir l'église russe orthodoxe Saint-Serge avec son porche en bois, si dépaysante dans le panorama parisien. Après une pause devant une boutique qu’apprécieront les gourmands, nous nous dirigerons ensuite vers la Mouzaïa, quartier au nom exotique avec ses centaines de petites villas colorées et pleines de charme dans un cadre de verdure si rare dans la capitale.

 

 Construites au XIXème siècle sur d'anciennes carrières de gypse (d'où leur faible hauteur), elles étaient destinées à une population ouvrière. Dans ce quartier, la visite de l’église Saint-François d’Assise, mélange de tradition et de modernité, s’impose. Nous terminerons par le square Herold où d’insolites logements sociaux ont été construits au milieu de jardins participatifs.

 


 

De la place de la Concorde aux jardins des Champs-Elysées

Dans l'axe symbolique est-ouest de la capitale, la place de la Concorde n’a été pendant très longtemps qu’une simple esplanade au milieu de pâturages et de laiteries et à proximité du Grand Egoût !

 

Aujourd’hui, elle est le symbole du luxe et de la ville lumière. Ici les révolutionnaires avaient installé la guillotine ; en son centre trône le plus vieux monument de Paris,  face à l’Hôtel de la Marine et au célèbre Crillon.

 

En passant devant les chevaux de Marly, nous remonterons les Champs-Elysées par ses jardins, partie bucolique et moins connue de la célèbre avenue, avec ses restaurants luxueux, dont le célèbre Ledoyen, la grille du Coq à l’arrière du Plais de l’Elysée, ses théâtres, son minuscule théâtre de marionnettes, ses sculptures cachées dans la verdure, le Grand et le Petit Palais, érigés pour l’exposition universelle de 1900. Une halte  devant le siège de Dassault et l’hôtel de la Païva, résidence luxueuse d’une célèbre courtisane du II Empire.


 

L'Île de la Cité : 2000 ans d'histoire

C'est un tour complet de  l'île que vous ferez : Notre-Dame, la Sainte-Chapelle, la Conciergerie, la Tour de l'Horloge, Henri IV et Charlemagne, l’Hôtel Dieu …

 

De la Lutèce gallo-romaine à l'Ile de la Cité actuelle, venez découvrir ou redécouvrir ses monuments les plus célèbres et les événements historiques qui ont marqué les lieux.

 

Ce sera aussi l'occasion d'évoquer des aspects plus anecdotiques ou méconnus de l'île : une usine toute proche toujours en activité, une statue qui change de costume régulièrement, un hôpital qui fait hôtel, un crime épouvantable commis par un barbier et un "pâtissier", les amours illicites d'un couple célèbre...

 

 

Un goûter au "Train Bleu" : un voyage à la Belle Epoque

Dans un cadre magnifique, tout récemment restauré, celui du restaurant le Train Bleu à la gare de Lyon, venez retrouver l'atmosphère Belle Epoque, l'année 1900 qui a vu sa création à l'occasion de l'exposition universelle.

 

Ses salles décorées de stucs dorés, de lustres en bronze et ses peintures aux murs et aux plafonds (une quarantaine) qui évoquent les villes et les régions traversées par le mythique Train Bleu qui reliait Paris à la Côte d'Azur.

 

 

Plongés dans le passé, tout en savourant un goûter préparé spécialement pour vous, vous apprendrez l'histoire de la première compagnie de chemin de fer, le PLM (Paris – Lyon – Méditerranée), celle des trains mais aussi des gares, ces "cathédrales de l'humanité nouvelle" comme les surnommait Théophile Gautier. Tout en écoutant la conférence, vous dégusterez un goûter spécialement préparée par l'équipe du Train Bleu.

 

Visite uniquement sur réservation, un mois à l’avance

 

Tarif pour le goûter au Train Bleu : 20


 

 

Aux Belles Poules : Conférence sur les maisons closes dans une ancienne maison close

Visite conférence dans une ancienne maison close récemment restaurée. Pour les groupes uniquement sur réservation.

 


 

Les passages couverts : une flânerie

 à travers le XIXème siècle


 

Nous partirons du Palais-Royal et de ses jardins, un des hauts-lieux de la Révolution mais aussi du libertinage, bordés de luxueuses boutiques parfois insolites, avec une halte devant le Véfour, en évoquant quelques personnages célèbres qui ont fréquenté ou habité ces lieux.

Nous traverserons ensuite quelques-uns des plus beaux passages couverts du quartier : la galerie Véro-Dodat à l'atmosphère intimiste, le passage des Panoramas très animé, la magnifique galerie Vivienne où a résidé un temps l'énigmatique Vidocq et bien d'autres passages encore avec leur histoire et leurs anecdotes.

 

 

 

La place de l’Etoile et l’arc de Triomphe : histoire des lieux et évocation du 11 novembre

Nous évoquerons les abords de la célèbre place, le Drugstore à l’architecture toute en verre et en acier, l’ambassade du Qatar, notamment, puis la place de l’Etoile et son histoire : champêtre jusqu'à la fin du XVIIIème siècle, elle ne sera dotée de ses 12 avenues et des hôtels des maréchaux qui la bordent que sous le II Empire. 

 

Enfin, nous évoquerons l’arc de Triomphe : commencé en 1806 sous Napoléon I, il ne sera terminé que 30 ans plus tard sous Louis-Philippe, les évènements marquants à partir de cette place, Bien des évènements se sont déroulés à partir de cette place symbolique : retour des cendres de Napoléon, défilés, coupe du monde 1998, arrivée du Tour de France, bicentenaire de la Révolution, expositions les plus diverses en plein air.


Tout particulièrement, sera évoqué le 11 novembre : l’armistice de la 1ère guerre mondiale, le tombeau du soldat inconnu et la flamme du souvenir qui brille sous l’arc depuis 1923.

 
 

Les Champs-Elysées : lieu mythique du luxe, de la fête et des défilés

De l'obélisque, à la place de l'Etoile et son majestueux Arc de Triomphe.

 

Nous passerons tout près du Palais de l'Elysée, avec un arrêt devant le Grand et le Petit Palais construits pour l'exposition universelle de 1900. Aujourd'hui, les immeubles cossus de l'avenue abritent des marques prestigieuses, Guerlain, Vuitton, Lancel, Hugo Boss..., mais aussi des enseignes plus populaires (Zara, H&M, la Fnac, McDo...). 

 

Un arrêt s'impose devant le plus vieil hôtel particulier de l'avenue, celui de la marquise de la Païva, ou encore devant le restaurant Le Fouquet's, lieu de rendez-vous des stars, les très chics restaurants Ledoyen, Laurent, Lenôtre Un voyage à travers l'histoire, de la place de la Concorde, avec le plus vieux monument de la capitale.

 

Sans oublier une petite halte au Lido, au Queen et aux Arcades du Lido.


 

 

La Montagne Sainte-Geneviève et le Panthéon

Un parcours historique à l’intérieur du Panthéon. Juste avant, vous sera rappelée l’histoire de la Montagne Sainte-Geneviève, point culminant de Paris jusqu’au XIXème, de Geneviève, patronne de la ville et de l’ancienne abbaye aujourd’hui disparue.

 

Le Panthéon est un monument très particulier dans la capitale : un peu austère et massif de l’extérieur, il offre à l’intérieur un espace architectural magnifique et symbolise l’histoire de France, par sa destination tantôt religieuse, tantôt civile, changée à plusieurs reprises.

 

Les sculptures et peintures intérieures permettent de lire l’histoire de la nation, tout au moins une certaine histoire, vue principalement par l’œil de la IIIème République, avec des repères chronologiques forts et une imagerie qui rappelle les livres d’histoire de l’école de Jules Ferry (Baptême de Clovis, Saint-Louis sous son chêne etc…).

 

La visite se poursuivra par la crypte qui renferme les tombeaux des grands hommes, près de 80 à ce jour, et le pendule de Foucault qui démontre la rotation de la terre sur elle-même.